Autovil dépanne les camions avec Volvo FH

Autovil dispose, en plus de ses activités atelier, de son propre service de dépannage tant pour ses propres clients que pour des tiers. Ils viennent dans ce cadre d’acquérir un nouveau Volvo FH 540 8x4. Le camion FH 540 8x4 est équipé d’un moteur 13 litres et de la boîte de vitesses automatisée I-Shift.
Autovil dépanne les camions avec Volvo FH

Autovil dépanne les camions avec Volvo FH

Au départ, nous dépannions uniquement nos propres clients, mais nous avons entre-temps élargi ce service », explique David Cornelis. David est le fils d’Ingrid De Plecker, qui est responsable de la gestion quotidienne d’Autovil Londerzeel avec son frère Tom. La famille De Plecker- Pauwels fut la première à ouvrir un garage pour voitures et camions en 1963. Les véhicules de particuliers n’en font désormais plus partie, contrairement aux camions. Trois générations sont donc actuellement actives au sein de l’entreprise. Outre la vente de camions et de pièces, les entretiens et les réparations de camions et de remorques, Autovil dispose de son propre service de dépannage. « Nous avons commencé par remorquer les véhicules en panne de nos clients pour les amener jusqu’à notre atelier et ainsi pouvoir les réparer dans de meilleures conditions. Nous ne nous occupons que des dépannages de camions. Nous ne remorquons ni voitures ni camionnettes ordinaires, » explique David Cornelis.

Un équipement solide est nécessaire pour pouvoir tracter ces véhicules lourds. Autovil a trouvé la solution chez Volvo : le camion FH 540 8x4, équipé du Rotator 1150 de Jige, capable de hisser jusqu’à 45 tonnes. Une fois déployé à 10 mètres, le treuil peut encore supporter un poids de 11 tonnes. Le véhicule dispose, en outre, de trois autres treuils de 22,5 tonnes. L’installation de la grue a eu lieu dans l’usinede Jige en France. Le coffrage en aluminium autour de la grue a été réalisé par JDL Works (Jonas De Lombaert) de Londerzeel, en étroite collaboration avec Autovil. David (Autovil) a, à cet égard, collaboré avec Jonas (JDL). « Nous avons travaillé en dehors des heures d’ouverture de l’atelier et aussi le week-end. Nous sommes partis - sans dessin - d’une plaque d’aluminium plate », explique David Cornelis.

Pour pouvoir remorquer les poids lourds, le Volvo FH est doté de deux essieux avant, chacun capable de supporter une charge de 9 tonnes, et de deux essieux arrière, d’une capacité de charge de 13 tonnes chacun. Le camion est équipé d’un moteur 13 litres et d’une boîte de vitesses I-Shift robotisée. « Cela garantit une maniabilité optimale de la machine lorsque l’on doit tracter un véhicule bloqué, » commente David Cornelis. « Une boîte manuelle aurait autrefois été nécessaire pour cela. »

L’entreprise propose un service de remorquage dans l’ensemble du Benelux et parfois même audelà. « Nous nous limitons cependant toujours à des déplacements d’une journée », précise David Cornelis. « Le travail doit également continuer au garage. Nous acceptons d’effectuer de longs déplacements en fonction de la charge de travail au garage. Pour la plupart des dépannages, nous faisons entre une heure et une heure et demie de route avant d’arriver à l’endroit où se trouve le véhicule accidenté. » Le Volvo FH 540 intervient en cas d’accident ou de problème technique. « Le remorquage doit se faire le plus rapidement possible », explique David Cornelis. « D’une part, pour évacuer la chaussée ; et d’autre part, pour que le client puisse poursuivre son travail – si possible. Il y a toujours bien des carambolages ou des camions qui se renversent dans des fossés, le long de routes étroites. Il n’est alors pas toujours nécessaire d’installer les béquilles. »

Le remorquage s’effectue à l’aide d’une pelle, fixée au moyen de tenons en U sur l’essieu avant ou sur l’essieu arrière du véhicule dépanné. « L’avatage de soulever l’essieu arrière est qu’il n’est pas nécessaire de découpler l’essieu moteur », explique David Cornelis, « mais chaque dépannage est unique. Il faut systématiquement étudier la situation et chercher la solution la plus appropriée. »

« En notre qualité de service client, nous sommes joignables 24 heures/24 et 7 jours/7. Nous dépannons également des camions sur l’ordre de la police de la route. Se tenir prêt en soirée et le week-end – y compris dans l’atelier – est donc un must », conclut David Cornelis

AUTOVIL EN BREF

• 200 à 250 dépannages par an

• 3 dépanneuses

• 1 camion surbaissé pour le dépannage

• 5 tracteurs en guise de véhicules de remplacement

• 1 chariot télescopique

• 1 véhicule de signalisation

• 3 camionnettes d’intervention