Volvo Trucks

Belgique

×

Les nouvelles améliorations aérodynamiques du Volvo FH - comment cela a été fait

Les mises à jour apportées à la conception aérodynamique du Volvo FH réduiront davantage la séparation des flux et la traînée de pression et permettront ainsi d'économiser encore plus de carburant sur les longs trajets.
Nouvelles améliorations aérodynamiques du Volvo FH
Volvo FH avec une conception aérodynamique améliorée – pour vous aider à économiser encore plus de carburant.

L'atténuation de la résistance à l'air contribue de manière significative à la consommation de carburant d'un camion lorsqu'il roule à une vitesse d'environ 50-60 km/h et plus. Son effet sur la consommation de carburant augmente de façon exponentielle plus vous roulez vite.
 

C'est pourquoi la conception aérodynamique constitue depuis longtemps l'un des principaux domaines d'intérêt de Volvo Trucks lorsqu'il s'agit de réduire la consommation de carburant de ses véhicules. Ses ingénieurs travaillent en permanence avec des souffleries et des simulations pour identifier de nouvelles améliorations. L'un de leurs principaux objectifs consiste à retarder la séparation des flux. C'est le moment où une couche de flux d'air se détache de la surface du camion. Plus il se détache tôt, plus le sillage derrière le véhicule est important et plus la traînée de pression est élevée. Le fait de minimiser et de retarder la séparation des flux minimise donc la traînée de pression.

Deux types de débits d'air à prendre en compte : alignés et séparés.

« Le flux s'accélère considérablement lorsqu'il passe du point de stagnation à l'avant du camion (haute pression) aux côtés (basse pression) », explique Anders Tenstam, spécialiste de l'aérodynamique chez Volvo Trucks. « Si un camion roule à une vitesse de 90 km/h, la vitesse du flux dans les coins peut atteindre 200 km/h. Les coins avant sont donc une zone très sensible et tout petit objet ou espace peut avoir un impact énorme sur le flux d'air général. »
 

Lors des derniers tests et simulations, les ingénieurs de Volvo Trucks ont été en mesure d'identifier un certain nombre de petites lacunes et de lignes de séparation sur l'extérieur du camion, qui pourraient encore améliorer l'aérodynamisme si elles étaient colmatées.

« Nous avons pu constater que les lignes de séparation et les espaces peuvent être cruciaux en fonction de leur emplacement », explique Mattias Hejdesten, spécialiste de l'ingénierie aérodynamique chez Volvo Trucks. « Ils permettent au flux d'air de s'infiltrer derrière les panneaux avant, puis d'être aspiré dans les zones de basse pression sur les côtés de la cabine. Ensuite, il peut déclencher la séparation des flux lorsqu'il interagit avec le flux d'air extérieur. »
 

Pour prévenir ces fuites, de nouveaux joints ont été placés entre les différents panneaux avant. Tout déclenchement de la séparation du flux aux coins avant du véhicule est donc éliminé, ce qui permet au flux externe de rester attaché aux côtés du véhicule plus longtemps. 

Il s'agit surtout de maîtriser des petits détails

« L'aérodynamisme des camions repose en grande partie sur la maîtrise des petits détails », explique Anders Tenstam. « La cabine du camion est un lieu de travail avec de nombreuses restrictions et considérations légales, il faut donc constamment lutter pour chaque millimètre d'espace disponible afin d'accueillir toutes les fonctionnalités essentielles. »
 

L'ajout de ces joints permet non seulement d'améliorer l'aérodynamisme général, mais aussi d'ouvrir des possibilités d'améliorations supplémentaires plus loin sur le véhicule. Ces améliorations comprennent l'ajout d'une extension de porte pour combler le vide dans la boîte du marchepied. Cela crée une surface plane sur laquelle le flux d'air externe peut se fixer, ce qui réduit encore la séparation des flux. L'utilisation de roues plus larges et de garde-boue crée un meilleur alignement, tandis qu'un nouvel élargisseur d'aile réduit l'écart par rapport à la roue. Il en résulte une réduction du flux d'évacuation du passage de roue et, par extension, une diminution de la traînée aérodynamique. Enfin, de nouvelles conceptions incurvées pour les caches des bras de rétroviseur avec de plus petits trous contribuent également à réduire la séparation des flux.
 

« En améliorant les conditions à l'avant du camion, nous pouvons également identifier des possibilités de maintenir un flux aligné sur les côtés », explique Mattias Hejdesten. « Si nous ne l'avions pas fait, nous aurions constaté des avantages minimes de ces améliorations aérodynamiques supplémentaires. »
 

En fait, chacune de ces améliorations aérodynamiques a été optimisée pour se compléter. Bien que chaque mise à jour individuelle apporte sa propre contribution à l'amélioration de l'efficacité énergétique du véhicule et à la réduction de la consommation de carburant, les économies générées lorsqu'elles sont combinées en un seul ensemble seront supérieures à la somme de toutes les parties.
 

Vous voulez en savoir plus sur la façon de réduire la consommation de carburant ? En savoir plus ici.